Retour
La Partie de chasse
Isabel COLEGATE
Traduit par Elisabeth JANVIER

Sortie en librairie
le 19 Mars 2015

Format 140 x 205
280 pages
Disponible en e-book
Acheter ce livre Lire un extrait
« En tant que scénariste de Gosford Park, je n'ai jamais caché la dette immense que j'ai envers Isabel Colegate. »
Julian Fellowes
Presse

Presse Vintage :

« Chargée, désabusée, admirable, riche... L'extraordinaire restitution d'un mode de vie tout à fait particulier. »
Gail Godwin, auteur de Flora

« Des scènes remarquables et particulièrement évocatrices pour un roman admirablement maîtrisé. L'auteur entraîne ses personnages dans des tableaux splendides pour donner à voir, au travers leurs sautes d'humeur et d'émotions, leur véritable nature. »
The Washington Post

« La Partie de chasse est une superbe pièce d'écriture, dans laquelle abondent allusions subtiles, traits d'ironie et autres minutieuses observations. »
Larry McMurtry, auteur de Duane est dépressifWashington 01/05/2015

"Une oeuvre aussi délicate que crépusculaire"Christine Ferniot, Lire 17/02/2015

"Sous le masque de la plus exquise politesse, trahisons et perfidies, flirts sans lendemain et passions dévorantes s'entrelacent durant vingt-quatre heures."
Richard Sourgnes, Le Républicain Lorrain 19/04/2015

"La partie de chasse, ou comment une classe de privilégiés ne perçoit pas que le monde est en changer. Un must. "
Madame Figaro 15/05/2015

"La romancière dépasse le spectaculaire formalisme du mode de vie de l'aristocratie pour s'attacher à sa logique profonde. Elle ne passe pas seulement en revue les rites et les devoirs de ce milieu, elle traite des motivations, des rêves et des frustrations de ceux qui en font partie, nantis ou domestiques, et qui s'accrochent, à la veille de la Grande Guerre, aux derniers vestiges de leur splendeur d'antan."
Martine Freneuil, Le Quotidien du Médecin 11/05/2015

"Isabel Colegate n'est pas une simple observatrice des moeurs. Elle crée un suspense, laissant monter une inquiétude qui s'oppose à la vacuité des modes de vie. Le drame surviendra de façon inattendue, suggérant l'évolution prochaine de ce monde aristocratique déclinant... Elle dresse le constat subtil, cruel et ironique d'une fin de règne irréversible."Christine Ferniot, Télérama 04/07/2015

"Un classique de la littérature anglaise qui dresse le tableau désenchanté d'une société en voie de disparition. Délicieux."Alexis Liebaert, Marianne 19/06/2015

"Un récit tantôt piquant, tantôt crépusculaire. Isabel Colegate laisse à son lecteur le soin de réfléchir à ce monde dérisoire et cruel qui détourne les yeux pour avoir moins peur de l'avenir."Christine Ferniot, Lire 24/06/2015

Commentaires
Ajouter un commentaire
Votre commentaire


Les messages déposés sur cette page sont modérés * Mentions obligatoires